Kelari

De Telarapedia
Aller à : navigation, rechercher
Kelari
Kelari
{{{description}}}
Faction: Les Sceptiques
Zone(s) de départ: Freemarch


Les Kelaris appartiennent à la faction des Sceptiques. Ils sont la partie opposée des Hauts-Elfes Gardiens.

Au plus profond des jungles impénétrables des Îles Kelari, des Elfes rebelles ont creusé des cités magiques à même la roche et ont lié de puissants esprits à chaque bâtiment. Ils ont construit de grands temples pour satisfaire le nombre toujours grandissant d'esprits et de demi-dieux, et de ces temples naissaient les villes, comme un miroir des phénomènes naturels et spirituels. Bien que les colonies Kelari n'aient jamais atteint le niveau de sophistication des cités-états Eth, ils disposaient de merveilles et de luxes spirituels bien à eux.

Jadis, les Elfes étaient tous unis dans leur rôle de protecteurs élus de Tavril. Mais pour certains, cette tâche tenait plus du fardeau que de l'honneur. Pendant l'Âge des dragons, les Elfes qui se désignaient eux-mêmes sous le nom de Kelari choisirent de suivre leur propre quête d'égalité spirituelle.

Pendant des années, ils se développèrent en secret au sein de la société des Hauts-Elfes en concluant des pactes avec de puissants esprits et dieux inférieurs. Leur cabale fut percée à jour, et la bataille sanglante qui s'ensuivit a bien failli détruire la société elfe de l'intérieur. Une fois le cessez-le-feu déclaré, la Haute Prêtresse Isidora mena ses semblables hors de l'antique terre des Elfes et s'installa sur un archipel tropical.

De par leur interaction prolongée avec les esprits, les Kelari ont acquis une culture et une apparence distincte de leurs cousins Hauts-Elfes. Ils sont une race fière et se croient spirituellement égaux aux dieux. Personne ne les surpasse, et ceux qui prétendent être leurs égaux doivent le prouver. Imprégnés d'un rituel complexe et minutieux, les Kelari semblent étrangers à toute banalité. Leur histoire, riche en périodes de sacrifices humains, ne fait rien pour les rapprocher des autres races de Telara. Il y a encore peu de temps, les interactions entre les Kelari et le monde extérieur se limitaient à un échange sporadique de biens et de savoirs.


Les Kelari ont fui leurs îles après que leur société a été corrompue de l'intérieur. L'Ombre frappa Telara, et la prison sous-marine d'Akylios commença à se fissurer lentement, provoquant l'agitation des mers. Malgré les moussons et les tsunamis frappant l'île, les Kelari tinrent bon grâce à l'aide de leurs esprits protecteurs.

De nouveaux esprits apparurent dans les temples et séduisirent les Kelari en leur offrant un pouvoir insoupçonné. L'un après l'autre, les prêtres sombrèrent dans la folie. Voyant l'hécatombe qui frappait les élites, le peuple entreprit de chasser ces esprits.

C'est alors qu'ils réalisèrent que beaucoup de leurs anciens esprits alliés avaient disparu, ne laissant que les nouveaux esprits ivres de pouvoir. Il ne s'agissait plus d'une simple lutte pour conserver leur mode de vie. Leur existence même était menacée par les esprits profanes à la solde d'Akylios. Beaucoup de Kelari s'allièrent volontairement aux Abyssaux. Ainsi l'Elfe combattit l'Elfe, et les rues pavées se gorgèrent du sang fraternel.


Finalement, la Haute Prêtresse Anthousa Vie lança l'exode ; et c'est ainsi que les Kelari restants s'enfuirent de leurs îles bien-aimées. Les mers étaient si agitées que seul un petit nombre de vaisseaux arriva à destination, sur les rives de Libremarche. La population Kelarie n'a recommencé à s'agrandir que récemment, lorsque les forges de résurrection des Sceptiques ont redonné la vie à un certain nombre de Kelari prisonniers du Flux de la vie en faisant d'eux des Élus.

Capacités des Kelari[modifier | modifier le wikicode]

Frénésie du Kélari[1]
Instantané
Cooldown: 5 minutes
Le Kelari entre dans une frénésie, augmentant ses chances de critique de 10% pendant les prochaines 15 secondes.

Férocité de la Flamme[2]
Passif
Les coups critiques provoquent 10% de dégats supplémentaires et les soins critiques rendent 10% de vie en plus.

Héritage des l'îles du feu[3]
Passif
Resistance au feu implantée de 20

Au sein des Sceptiques[modifier | modifier le wikicode]

Les Kelari n'ont jamais été en bons termes avec les Hauts-Elfes ou leurs alliés, les Gardiens. De fait, ils n'ont jamais été en bons termes avec quelque race que ce soit, et certains Défiants étaient réticents à faire confiance aux Kelari. Les Bahmi leur étaient particulièrement hostiles, jusqu'à ce qu'on leur rappelle leur serment d'hospitalité.

Les Kelari apportèrent aux Sceptiques une spiritualité fort à propos. Alors que les Eth expérimentaient avec les technologies interdites et que les Bahmi tentaient d'atteindre la perfection physique, les Kelari concluaient des pactes avec des êtres magiques puissants, échangeant leurs services contre le pouvoir.


Cette ferveur spirituelle s'est traduite en une passion pour la magitech chez les jeunes Kelari, qui se sont révélés être des magitechniciens hors pair malgré les réticences de leurs aînés. Bien entendu, un Kelari est bien plus prompt à essayer simplement « ce qui pourrait fonctionner » qu'à faire des expériences minutieuses, et c'est donc tout logiquement que les Eth sont nerveux lorsque leurs alliés Elfes utilisent les machines.[4]

Images[modifier | modifier le wikicode]

Kelari Sept10 01.jpg
Kelari Sept10 02.jpg
Kelari Sept10 03.jpg

Autres informations[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Gamescom image by Kalbuir - Image
  2. Gamescom image by Kalbuir - Image
  3. Gamescom image by Kalbuir - Image
  4. Page Officielle sur la race des Kelari- Riftgame.com